Description du projet

Lieu

Toulouse, quartier des Minimes (31)

Client

Particulier

Maître d'oeuvre

Arenov

Mission

Ouverture de mur porteur par reprise en sous oeuvre ayant pour but la création d’un espace ouvert façon ‘Loft’.
Renforcement de l’inertie transversale du mur de façade.
Création de supports du nouveau plancher désolidarisés du mur mitoyen.

Travaux effectués

Après étaiement des toitures, nous avons procédé à cette ouverture de mur porteur par démolition en sous-oeuvre de deux murs de refend. De façon a remplacer les fonctions structurelles et de contreventement de ces murs, nous les avons remplacés par une structure poteaux poutre en béton armé reposant sur un libage béton armé renforcé et ancré dans les fondations d’origine.
Du fait de la démolition de toutes les cloisons intérieures, la façade coté jardin nécessite un renforcement d’inertie latérale. Pour cela et pour également supporter le nouveau plancher, des fers UPN y ont été agrafés. Coté mur mitoyen les fers UPN reposent sur des poteaux en béton armés désolidarisés afin d’éviter la transmission acoustique à travers le plancher. Ces fers ont été aboutés par éclissage métallique et solidarisés aux poutres béton armé précédentes.
Le nouveau plancher est constitué de poutres composites bois-métal, portant de fer à fer.
Tous ces travaux ont bien sur été supervisés par un bureau d’étude structure en adaptation permanente avec les contraintes du chantier.
On peut remarquer entre autre sur les photos ci-dessous, agrandissables par simple clic:
La structure d’étaiement multidirectionnelle permettent d’étayer complètement la charpente et la couvertureet permettant ensuite cette ouverture de mur porteur.
Le détail de l’éclissage métallique calculé afin de ne pas générer un point faible dans ce renforcement de structure.
Le niveau de finition sur les éléments en béton armé.

Quelques photos de ce chantier d’ ouverture de mur porteur :